Je lis aussi

Mes lectures



Derniers avis



13 octobre 2010

Au secours, je suis une marâtre !

maratre

Au secours, je suis une marâtre !
Dominique Devedeux
Michalon (2010)
160 pages
coeur_1of5Lecture sociologie

Quatrième de couverture: "Les marâtres se rebiffent. Plus d'un millions en France, elles sont caricaturées, humiliées, détestées. Les belles-mères en ont assez de cette guerre d'usure qui les oppose à leurs belles-filles. Une guerre où elles sont toujours perdantes. Et ce n'est pas faute d'avoir tout essayé pour faire de leur foyer le havre de paix, le nid d'amour qu'elles imaginaient en s'installant avec leur compagnon. Car l'homme qu'elles aiment leur apporte en cadeau des enfants qui ne les accepterons jamais, surtout si ce sont des filles. Fondé sur de nombreux témoignages, ce pamphlet drôle et revigorant s'adresse à tous les acteurs de la famille recomposée."

Lire la suite...

Mon avis : Un peu fatiguée et complètement enrhumée quand j'ai choisi ce livre pour l'opération Masse Critique de Babelio, j'avais cru qu'il s'agissait d'un ouvrage sur les belles-mères, au sens de "mère de son conjoint", pas des belles-mères au sens de "seconde femme d'un homme".

Quand je m'en suis aperçue, je me suis dit "oh zut" mais comme j'ai une marâtre dans mon entourage, j'ai fini par un "pas grave, je vais peut être comprendre des choses".

Pour mon cas de marâtre, qui rentre dans la catégorie des plus gâtées vu qu'elle est devenue la belle mère d'une ado et que la "Sainte Mère", comme l'appelle l'auteure est omniprésente, égoiste et pas franchement agréable, la vie n'est en effet pas toute rose.
J'ai pu retrouver certaines situations décrites dans ce livre mais pas toutes, loin de là.
Car, à part le fait que l'ado lui a bien fait sentir que la situation ne lui convenait pas en boudant et en appelant sa mère à la rescousse, c'est bien tout. Le père est au côté de sa nouvelle épouse, ce n'est pas l'ado qui dicte la loi chez eux. Je suppose donc que "ma" marâtre a de la chance! Ou alors c'est une question d'éducation et de prise de conscience du père.

Ce livre est présenté comme un pamphlet et l'auteure le rappelle très souvent. C'est un livre à charge contre la toute puissance de la petite chérie à son papa. Mais la violence de certains propos, qui, je le comprends, reflète la situation réellement traumatisante de certaines belles-mères, m'a dérangée. Et même si l'auteure prévient qu'elle va insister pour enfoncer le clou, ce rabachâge m'a assez rapidement lassée. J'ai eu l'impression de lire les propos d'une femme très blessée par sa situation de marâtre et par la non réaction de l'homme, qui déversait sa haine et sa colère, qui écrivait sous le coup de l'émotion. Je n'ai donc pas trouvé ce pamphlet "drôle et revigorant" comme l'annonce la quatrième de couverture mais plutôt pessimiste et triste.

Conclusion : Au delà du fait qu'une fille verra toujours une nouvelle épouse comme une rivale vis à vis de son père, je me suis tout de même demandée s'il n'y avait pas aussi une question d'éducation. Les pères évoqués sont aussi vraiment mous du genoux quand même, il faudrait peut être qu'eux se remettent en question! Pas un livre pour moi, mais ça peut faire du bien à d'autres de savoir "qu'au delà de la porte du foyer recomposé, femme, abandonne tout espoir"

 

Merci à Babelio et aux éditions Michalon pour ce partenariat Masse Critique

 

Au secours je suis une marâtre ! par Dominique Devedeux
Au secours je suis une marâtre !
Dominique Devedeux
Critiques et infos sur Babelio.com

Posté par Pink Canary - Avis de lecture - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Au secours, je suis une marâtre !

Nouveau commentaire